Stage en édition au Remue-ménage : Coordination de l’Agenda des femmes 2020

Poste d’éditrice stagiaire

Coordination de L’Agenda des femmes 2020

Maison d’édition indépendante, Remue-ménage publie de la littérature féministe – essai, fiction et jeunesse – depuis 1976. Dès ses débuts, la maison fait paraître une fois par année L’Agenda des femmes, publication indispensable pour être au fait des enjeux féministes contemporains. Chaque Agenda explore une thématique différente par l’entremise de 12 voix, connues ou inconnues. Ces dernières années, nous avons abordé la question de la violence conjugale, l’érotisme, l’humour, les savoir-faire et l’écriture de fiction, toujours depuis une perspective féministe.

L’édition 2020 de L’Agenda des femmes portera sur la parité culturelle au Québec. L’éditrice stagiaire aura comme mandat d’explorer ce sujet à travers une variété de disciplines artistiques: musique, livre, théâtre, cinéma, musée, arts numériques, arts visuels, danse, etc. D’avril à juillet, elle devra essentiellement réunir 12 courts textes, en assurer le suivi éditorial, rédiger un texte de présentation, commander des illustrations et participer à l’élaboration de la couverture. En collaboration avec la directrice littéraire ainsi qu’avec la directrice artistique des Éditions du remue-ménage, la chargée de projet sera responsable de la coordination de l’Agenda des femmes 2020 dont la parution est prévue en septembre 2019.

Compétences recherchées

  • Organisation et autonomie
  • Créativité, rigueur et polyvalence
  • Grande culture générale et artistique
  • Fort intérêt pour les enjeux féministes
  • Connaissance des milieux artistiques, culturels et médiatiques
  • Excellent niveau de français écrit et parlé
  • Excellentes aptitudes de rédaction
  • Maîtrise de la Suite Office
  • Expérience en édition ou dans les médias imprimés : un atout

*Les candidates doivent être admissibles à la subvention salariale d’Emploi-Québec.

Entrée en poste : avril 2019

À compétences égales, la candidature d’une personne racisée, autochtone ou en situation de handicap sera favorisée.

Pour toutes questions, nous écrire à [email protected].

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 27 mars à minuit.

Plus…

Offensive française pour les éditeurs québécois

«Ça fait dix ans qu’on se fait dire de part et d’autre, par nos auteurs et par les libraires en Europe francophone, qu’on devrait faire le saut chez un diffuseur-distributeur à grande échelle et, comme il y a une bonne conjoncture en ce qui concerne l’intérêt pour la littérature féministe, c’était le moment ou jamais d’essayer», explique Anne Migner-Laurin, éditrice chez Remue-ménage, dont cinq titres se trouvent déjà sur les rayons français, grâce à Hobo Diffusion, pour une quinzaine d’ici mai. […]

Lire sur Le Devoir

Plus…

La crise de la masculinité dans la liste préliminaire pour le Prix des libraires du Québec 2019

Après que les finalistes de la catégorie Jeunesse du Prix des libraires du Québec aient été dévoilés plus tôt aujourd’hui, voilà que la liste préliminaire des quatre catégories adultes a été annoncée. Eric Simard, copropriétaire de la librairie Du Square à Montréal, auteur, éditeur et membre du conseil administratif de l’Association des libraires du Québec (ALQ), qui est à l’origine de la création et de l’organisation du prix, en a fait la présentation au Salon du livre de Montréal.

Au menu, de splendides œuvres parues au cours de la dernière année que nous vous invitons à découvrir ou à revisiter. Les noms des finalistes seront dévoilés au début du mois de février prochain et les lauréats seront connus le 16 mai lors du Gala du Prix des libraires du Québec au Club Soda à Montréal.

Voir sur le site des Libraires

Plus…

Martine Delvaux | Invitée d’honneur au Salon du livre de Montréal 2018

Quelle reconnaissance! Martine Delvaux est invitée d’honneur au Salon du livre de Montréal 2018.

///

Martine Delvaux est née en 1968 à Québec. Figure importante du féminisme contemporain, elle a notamment publié Le monde est à toiBlanc dehors (finaliste au Prix des libraires et au Prix du Gouverneur général) et Rose amer chez Héliotrope, ainsi que Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot (Remue-ménage). Martine enseigne depuis toujours la littérature et est régulièrement invitée à commenter l’actualité dans les médias. La finesse de son propos, de même que les qualités littéraires de son écriture fragmentaire, nuancée, qui autopsie le réel, en font une auteure appréciée des lecteurs, des libraires, mais aussi des journalistes. Son dernier roman, Thelma, Louise & moi (Héliotrope), promet d’entrer lui aussi, après son essai Le monde est à toi, en résonance avec les bouleversements et les réflexions sociétales qu’a provoqué le mouvement #moiaussi.

Voir sur le site du SLM

Plus…