Travailleuses de tous les invisibles, deboutte!

Offrant plusieurs témoignages des collaboratrices elles-mêmes ou d’entrevues rapportées à la première personne par les chercheuses, Travail invisible cerne l’enjeu de manière concrète. On y aborde le travail du sexe, le travail des proches aidantes, le travail des ménagères, le travail des étudiantes, celui des aides domestiques venues d’ailleurs, l’accès difficile au travail pour les femmes issues de l’immigration, le travail reproductif, la charge mentale (concept popularisé par la bédéiste française Emma) et le repli domestique des femmes autochtones causé par la colonisation. […]

Lire sur Le Mouton noir

Plus…

Francis Dupuis-Déri, le chercheur qui démonte la «crise de la masculinité»

Francis Dupuis-Déri, professeur en science politique et affilié à l’Institut de recherche et d’études féministes à l’Université du Québec à Montréal, s’est plongé pendant des années dans leurs écrits, qui racontent toujours peu ou prou la même chose: la société se féminise et les hommes seraient en perdition (les pauvres). Mais comme il le dit lui-même, si les hommes se sentent persécutés, que penser du parcours chaotique que traversent les femmes depuis des milliers d’années? Nous l’avons rencontré. […]

Lire sur Terrafemina

Plus…

Voter et s’émanciper

Républicain, le chef patriote Louis-Joseph Papineau se prononce contre le droit de vote accordé aux femmes jusqu’aux années 1830. Il dit: «Quant à l’usage de faire voter les femmes, il est juste de le détruire.»

Un réactionnaire, ce Papineau? Mais non. Inspiré par la générosité des idées de Jean-Jacques Rousseau, il en adopte aussi les travers, montre Denyse Baillargeon dans Repenser la nation, l’histoire la plus complète publiée à ce jour pour qui souhaite comprendre l’histoire du suffrage féminin au Québec. […]

Lire sur Le Devoir

Plus…

La crise de la masculinité est-elle un mythe?

[Camille Teste] Selon vous, l’idée qu’il y aurait une « crise de la masculinité » est avant tout un discours.

[Francis Dupuis-Déri] Oui, dans mon livre, j’ai tenté de montrer que ce n’est pas une réalité tangible, mais bien un discours, qui laisse entendre que les hommes souffrent d’une féminisation croissante de la société.

En fait, j’y propose un contre-discours et j’essaye de démontrer que cette rhétorique masculiniste déforme la réalité et n’est qu’un ramassis de clichés et de stéréotypes.  […]

Lire sur L’Itinéraire

Plus…