Les « Boy’s club » ou le machisme en bande organisée

[…] Les clubs privés avaient pour but de donner un espace aux hommes – en les séparant des femmes. Rappelons que le mot «club» en anglais vient de cleave qui veut dire «cliver». Le club était convivial. C’était un endroit de repos et de confort ou le réseautage pouvait s’effectuer hors de la présence dérangeante des femmes. […] On pourrait dire qu’on vit dans un immense boy’s club, voire dans une immense ligue du LOL! D’abord, dans la société, (la vôtre ou la mienne) la non-mixité masculine, le réseautage masculin, les regroupements d’hommes sont partout. C’est l’organisation qui sous-tend nos sociétés, son fonctionnement. […]

Lire sur L’Obs