Un instant, vous serez redirigé vers Paypal dans quelques secondes...

Sui vez-nous sur Twitter! Suivez-nous sur Facebook!

 

Luttes XXX
Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe


Depuis 1973, des travailleuses et travailleurs du sexe aux quatre coins de la planète se regroupent et s’organisent.

Qui sont ces personnes ? Pourquoi et comment s’organisent-elles ? Quels sens confèrent-elles à leurs expériences ? Pourquoi revendiquent-elles la décriminalisation de leur travail ? Qu’ont-elles à dire à propos du syndicalisme, du féminisme, de la lutte contre le sida, de la violence ou des phénomènes migratoires ? Voilà un aperçu des questions auxquelles Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot et Louise Toupin ont tenté de répondre, tout en situant le mouvement des travailleuses du sexe dans son contexte historique et international. Pour cela, elles ont colligé de nombreux documents témoignant des luttes des travailleuses du sexe de différents continents. Elles nous présentent ici les contributions choisies, signées pour la plupart par des militantes aux origines et aux expériences de travail du sexe variées. On trouvera donc dans cette anthologie unique une sélection importante de documents inédits ou traduits en français pour la première fois.

Luttes XXX nous invite à la rencontre d’un mouvement social méconnu. Ici les voix des travailleuses et travailleurs du sexe, longtemps réduites au silence, s’élèvent, réclament justice.   

 

Mensah, Maria Nengeh

Maria Nengeh Mensah est professeure à l’École de travail social et à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’Université du Québec à Montréal.  Elle s’intéresse aux dynamiques de l’exclusion sociale et aux stratégies - individuelles et collectives - de lutte pour contrer la mise en marge des minorités sexuelles et de genre.  Ses travaux récents ont porté notamment sur : les pratiques de gérance dans l’industrie du sexe, l’organisation du travail d’escortes et de leurs clients, la culture du témoignage des personnes vivant avec le VIH/sida, et la santé globale chez les hommes gais et bisexuels.  Au cours des dix dernières années, Maria Nengeh a créé de nombreux outils de sensibilisation et de formation à l’intention des intervenants et des intervenantes de divers services publics (services communautaires, sociaux, de santé, policiers, judiciaires, municipaux et médiatiques). Toutes ses activités sont développées en collaboration avec des milieux communautaires. Elle dirige actuellement le projet SENSIBILISATION XXX AWARENESS dans le cadre duquel s’inscrit le réalisation de l’anthologie “Luttes XXX. Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe” (Remue-ménage 2011) avec Claire Thiboutot et Louise Toupin.

En regard de ses publications, elle est l’auteure de “Ni vues ni connues: Femmes, VIH et médias” (2003) et “Dialogues sur la 3e vague féministe” (2005) aux éditions Remue-ménage. Elle a aussi co-dirigé, avec Louise Toupin et trois collègues de l’Université d’Ottawa (C. Parent, C. Bruckert et P. Corriveau), le livre “Mais oui c’est un travail! Penser le travail du sexe au-delà de la victimisation” (2010) aux Presses de l’Université du Québec.

 

Thiboutot, Claire

Claire Thiboutot est l’un des membres fondateurs en 1992 de l’Association québécoise des travailleuses et travailleurs du sexe (AQTS). À ce titre, elle collabore à la création et à la mise sur pied de l’organisme Stella en 1995. Elle en est la directrice générale et la principale porte-parole pendant près d’une dizaine d’années (1998 -2007). Au cours de cette décennie, elle coordonne et participe à de nombreux projets développés par l’organisme, notamment dans le cadre de la lutte contre le VIH/sida, afin d’outiller les travailleuses du sexe et de faire en sorte qu’elles puissent vivre et travailler en sécurité. Elle collabore également à la production de plusieurs outils destinés à sensibiliser divers publics quant aux problèmes causés par la stigmatisation et la criminalisation du travail du sexe, en plus de prendre la parole à ce sujet sur différentes tribunes et dans les médias.

Œuvrant pour Médecins du Monde Canada au Vietnam en 2002-2003, elle y met sur pied un projet de soins et de prévention du VIH/sida et des hépatites auprès des travailleuses du sexe et des utilisateurs de drogues par injection d’Ho Chi Minh Ville (Saigon). Au cours des dernières années, elle a coordonné et mis en œuvre SPOT, un projet de recherche-intervention sur l’utilisation des trousses de dépistage rapide du VIH dans la communauté gaie montréalaise.

Elle poursuit présentement des études supérieures en gestion des services de santé et services sociaux à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) et est cheffe de l’administration de programmes au Centre de services de santé et de service sociaux (CSSS) Jeanne-Mance à Montréal. Elle y est responsable d’équipes cliniques œuvrant dans les domaines de la santé mentale et de l’itinérance. 

 

Toupin, Louise

Militante du Front de libération des femmes du Québec (1969-1971), cofondatrice des Éditions du remue-ménage, Louise Toupin est chargée de cours en études féministes au Département de science politique de l’UQAM et chercheuse indépendante. Son enseignement, ses recherches et ses publications portent d’abord sur l’histoire et l’évolution du mouvement féministe, ses théories et ses courants d’idées, et sur la critique épistémologique de certains cadres d’analyse féministe. Elle s’est intéressée dans cette foulée aux nouvelles figures du mouvement des femmes, notamment aux regroupements de travailleuses du sexe. Elle a écrit à cet égard sur les enjeux et défis que posent la question du travail du sexe et celle de la « traite des femmes » à la théorisation et à la pratique du féminisme.

Parmi ses publications, mentionnons «Luttes XXX. Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe» (Remue-ménage 2011) avec Maria Nengeh Mensah et Claire Thiboutot, «La pensée féministe au Québec. Anthologie 1900-1985» (avec Micheline Dumont, Remue-ménage 2003), « Analyser autrement la « prostitution » et la « traite des femmes » (Recherches féministes, vol. 19, no 1, 2006) et « Les migrations féminines clandestines et le risque de traite », chap. 5 de «Mais oui c’est un travail ! Penser le travail du sexe au-delà de la victimisation» (Colette Parent et al. Presses de l’Université du Québec, 2010) . Elle est co-fondatrice de l’Alliance féministe solidaire pour les droits des travailleuses du sexe, une alliance formée en 2011 pour appuyer la décriminalisation du travail du sexe, dans l’optique de combattre les violences à l’endroit des personnes oeuvrant dans l’industrie du sexe et de promouvoir leur plein droit à la citoyenneté. 

Revue de Presse

Luttes XXX. Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe
Écoutez l'émission du 17 novembre, troisième partie, pour entendre l'entrevue avec Maria Nengeh Mensah, à La nuit qui bat, sur la chaîne de Radio-Canada. +

Ni putes ni soumises
Il faut lire l'entrevue avec Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot et Louise Toupin, dans la revue Le Libraire, numéro érotique, février-mars 2012, no. 69, p.37. +

LUTTES XXX. INSPIRATIONS DU MOUVEMENT DES TRAVAILLEUSES DU SEXE, revue Genre, sexualité et société, automne 2012
«L’ouvrage Luttes XXX. Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe est né du Forum XXX : Célébrer une décennie d’action, façonner notre avenir, qui s’est... +

[vidéo] Prostitution et droit des femmes | Maria-Nengeh Mensah à Canal Savoir
«Pour Maria-Nengeh Mensah, historienne du mouvement féministe, il n'y a pas de doute, les revendications des travailleuses du sexe prolongent le sens des luttes pour les... +

Luttes XXX - Un compte rendu de Micheline Dumont | Recherches féministes, no.1, vol.26
«Il n’est pas anodin qu’un livre féministe, publié en 2011, ne soit recensé que deux ans plus tard dans une revue de recherches féministes québécoise : les responsables de... +

 

 

ISBN : 978-2-89091-323-3
2011
6 X 9 pouces
456 pages

39,95 $