Un instant, vous serez redirigé vers Paypal dans quelques secondes...

Sui vez-nous sur Twitter! Suivez-nous sur Facebook!

 

Les femmes de droite


Traduction de Martin Dufresne et Michele Briand

Préface de Christine Delphy

Postface de Frédérick Gagnon

Militante féministe, Andrea Dworkin a voulu comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n'hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Comment expliquer cet apparent paradoxe? Dans un contexte où les femmes sont subordonnées aux hommes, les femmes de droite concluent ce qui leur paraît le marché le plus avantageux : en échange de leur conformité aux rôles traditionnels, la droite leur promet la sécurité, le respect, l’amour. Elles font donc le pari qu’il est préférable de prendre le parti du patriarcat plutôt que de combattre ce système dont la violence est trop souvent meurtrière. Mais la droite et l’antiféminisme se fondent sur le mépris des femmes et encouragent l’exploitation de leur sexualité : « ce que font les femmes de droite pour survivre au système de classes de sexe ne signifie pas qu’elles y survivront : si elles sont tuées, ce sera probablement aux mains de leur mari. » Une réflexion brutale et sans concession, qui appelle à la révolte féministe.

 

Andrea Dworkin

Andrea Dworkin (1946-2005) est une auteure féministe radicale américaine. Militante pacifiste et anarchiste dans les années 1960, elle a publié une douzaine de livres (des essais et de la fiction), traduits en plus de quinze langues. Durant les années 1980, elle se fit connaître en tant que porte-parole du mouvement féministe antipornographie, et pour ses écrits sur la pornographie et la sexualité, dont les célèbres ouvrages théoriques Pornography et Intercourse

Revue de Presse

Compte-rendu | À Bâbord!, décembre 2012
Comme toute l’œuvre de Dworkin, Les Femmes de droite brille de l’éclat de ce paradoxe : ce qui paraît le plus noir, c’est ce qui est éclairé par l’espoir le plus... +

Les femmes de droite d'Andrea Dworkin : De la ferme et du bordel | Coop média de Montréal, 5 décembre 2012
Dans Les femmes de droite, paru aux Éditions du remue-ménage, Andrea Dworkin nous amène à réfléchir sur le besoin impératif des femmes de survivre à une société... +

Les femmes de droite | Blogue Antisexisme, 20 décembre 2012
Les femmes de droite est un ouvrage écrit par Andrea Dworkin, féministe radicale, en 1983. Cette dernière nous propose une explication à l’allégeance de... +

Aux femmes et aux hommes de bonne volonté | Le Soleil, 14 janvier 2013
Je propose la lecture du livre d'Andrea Dworkin Les femmes de droite, (titre original Right-Wing Women) paru en 1983, traduit par Martin Dufresne et... +

Entrevue avec Martin Dufresne et Frédérick Gagnon | Radio-Canada Alberta, 30 janvier 2012
Les Éditions du remue-ménage ont officiellement lancé vendredi dernier en traduction française le livre Les femmes de droite d'Andrea Dworkin, publié il y a 30... +

Compte-rendu | Libération (blogue), 6 mai 2013
Mais voilà, comme Andrea défendait l’idée que la femme, y compris quand elle fait l’amour, est victime d’une «oppression», Andrea s’est attirée la haine d’une grande partie... +

Les femmes de droite | Le Libraire, été 2013
Pour les féministes, le discours d’Andrea Dworkin est une nécessité, même si certaines personnes le trouvent provocateur. Dans Les femmes de droite, l’essayiste... +

Femmes subordonnées | Magazine Nuit Blanche, printemps 2013
De la grande féministe américaine Andrea Dworkin (1946-2005), Remue-ménage publie Les femmes de droite, un livre radical qui ne laissera personne indifférent.... +

Compte-rendu | Recherches féministes, Volume 26, numéro 1, 2013
Quel est l’intérêt de traduire un ouvrage paru il y a 30 ans? Martin Dufresne, cotraducteur, m’a répondu qu’il s’agissait de la quintessence des analyses d’Andrea Dworkin, la... +

 

 

ISBN : 978-2-89091-350-9
2012
15 • 23 cm
266 pages
Disponible
24,95 $