Lubrifiants intimes: à quoi servent-ils?

Comme l’explique Corps Accord. Guide de la sexualité positive, la lubrification varie d’une personne à l’autre. L’une lubrifie plus que l’autre. Mais souvent celle-ci est insuffisante pour de multiples raisons: les changements hormonaux, la prise de médicaments comme les antihistaminiques, les contraceptifs à base d’hormones, les chimiothérapies, les médicaments pour les troubles de l’attention et les antidépresseurs. […]

Ces conseils «mouillés» ne font que quelques pages dans le «Guide de sexualité positive» qui est l’adaptation du bestseller’s «Our Bodies ourselves» maintes fois réédité et traduit en 34 langues. Il est vrai que «OBOS» a révolutionné le domaine de la santé des femmes tant on y trouve tout à la fois des témoignages féminins, des points de vue féministes comme des mises en perspectives sociologiques (un peu trop canadiennes pour les Européens sans doute), des explications scientifiques qui se veulent indépendantes de tout intérêt pharmaceutique ainsi que des conseils pratiques. Ce petit livre de 180 pages aborde ainsi toutes les dimensions du plaisir et du consentement enthousiaste. De quoi faire des choix éclairés et bien vivre sa sexualité!

Lire sur soirmag

Plus…

La sexualité positive dans Corps Accord et le point sur le harcèlement de rue

«L’émission reçoit Stéphanie Bernier-Monzon et Sophie de Cordes, deux membres de La CORPS féministe qui viennent nous présenter Corps Accord : Guide de sexualité positive, une adaptation québécoise du célèbre Our Bodies Ourselves,  publié par la collective. On va discuter plaisir sexuel, consentement, enthousiasme. Ça risque d’être fortement intéressant!»

Écouter l’émission complète sur Ève et Pandore

Plus…

Un intermède lumineux

Feuilleté:

Le livre Corps accord sous la coordination de l’anthropologue Nesrine Bessaïh, un guide de sexualité positive adapté du classique Our Bodies, Ourselves. À l’heure où l’on vote une loi antiavortement au sud de la frontière et où la grève du sexe a été proposée comme solution, voici un livre qui nous amène dans des zones plus libératrices. Le plaisir, seule ou avec des partenaires, le poil (honni depuis la porno), les agressions, les jouets sexuels, la porno féministe… l’ouvrage ratisse très large, mais il est parsemé de témoignages qui en allègent la structure. Excellent fourre-tout.

Lire sur Le Devoir

Plus…

Corps accord: six raisons de mettre ce livre dans votre PAL (et ça presse!)

Ce guide bienveillant pour une sexualité épanouie constitue un excellent outil pour toute personne qui souhaite aborder la sexualité de façon inclusive. Voici six raisons pour lesquelles Corps Accord devrait se retrouver dans votre bibliothèque:

1. La liberté d’être entièrement soi-même

C’est ce qui émerge de la lecture de ce livre, publié aux Éditions du Remue-Ménage. Adaptation partielle de Our bodies, ourselves, initialement lancé en 1970, il se présente comme un guide pour une sexualité épanouie. Mais, si le mot «guide» vous effraie, n’ayez pas peur: l’ouvrage suggère plutôt qu’il n’impose, car il offre des pistes pour vivre sa sexualité dans le plaisir et le respect. On le sent par son ton inclusif et ouvert. De plus, toutes les interventions sont faites avec une réelle considération des différents vécus et parcours.

2. Lire de vrais témoignages

Le livre regorge de témoignages de femmes d’âge et de milieux différents. Cis, trans, non-binaires, bisexuelles, hétéro, en situation de handicap, racisées, asexuelles, autochtones, queer; la représentativité est au cœur de la démarche. Avoir accès à ces expériences nous permet de réaliser à quel point les réalités sexuelles sont multiples et plurielles. Il n’y a pas qu’un seul chemin à suivre pour arriver à trouver du plaisir ou simplement un bien-être dans la sexualité. […]

Lire sur le blogue de Myriam Daguzan Bernier

Plus…

La cheek-list du printemps 2019: 4 essais féministes pour refaire le monde

Corps accord commence par déconstruire les normes sexuelles québécoises, en les replaçant dans le contexte de la colonisation. Très accessible et exhaustif, l’ouvrage aborde des sujets qui font l’actualité, comme les violences médicales, l’intersexualité, les poils, la grossophobie ou encore le consentement enthousiaste. Les autrices ont procédé comme leurs aînées, en recueillant des centaines de témoignages de leurs concitoyennes. Elles conservent ainsi la spécificité d’OBOS, c’est-à-dire sa démarche de réappropriation du corps par les femmes et les personnes non binaires elles-mêmes. Le propos du livre est simple, le rendant accessible dès le plus jeune âge. Pourtant, la vision inclusive et saine de la sexualité et du rapport au corps qu’il promeut est encore loin d’être normalisée. À mettre entre toutes les mains, donc. En attendant que la version française Notre corps, nous-mêmes, paraisse, si tout se passe bien, en septembre prochain. […]

Lire sur Cheek Magazine

Plus…

Repenser nos rapports

Corps accord, une oeuvre réalisée par Nesrine Bessaïh et la CORPS féministe, est une adaptation québécisée du grand classique de la littérature féministe, Our bodies, Ourselves, publié en 1971 aux États-Unis. Corps accord vient combler un vide dans la production féministe québécoise et il deviendra très certainement l’abécédaire des connaissances et pratiques sexuelles au Québec. […]

Le livre regorge de références qui permettent d’approfondir la réflexion et de situer les informations qui sont présentées. Par exemple, en entrée de jeu, on explore les dix fondements de la sexualité humaine selon l’association Femmes autochtones du Québec. À travers ces premières pages, on apprend, avec un pincement au cœur, comment la colonisation a grandement affecté la vie sexuelle des femmes des Premières Nations.

Lire sur Je suis féministe

Plus…