L’amour entre femmes: livres choisis

Dans un registre plus cash et mis en images, citons Anne Archet, le pseudonyme d’une autrice-blogueuse montréalaise. Dans Le carnet écarlate. Fragments érotiques lesbiens, forme de journal intime, elle raconte, avec une plume crue et subversive, le désir et l’érotisme lesbiens dans leur multiplicité, évoquant sa première fois, ses expériences de sadomasochisme ou encore de sexe à trois. «Chaque nuit je m’endors cul nu, les cuisses poisseuses et la main dans sa culotte – jamais l’inverse.» Les textes sont illustrés par Mélanie Baillairgé, dont le crayon est également affranchi du «sexuellement correct».

Plus…

Deux textes à lire d’une seule, signés Anne Archet

Pour triomphe, dans l’érotisme littéraire, il faut beaucoup d’imagination sinon ça devient vite redondant. Est-ce que les Éditions du remue-ménage le réalisent, mais ils sont en leur sein, une auteure virtuose en la matière, qui plus est avec un patronyme musical qui prête au jeu de mots, Anne Archet. Ce qu’elle a du talent, cinq étoiles, pour décrire par le menu à quoi peuvent se livrer les homos sapiens quand il est temps de faire la chose. Elle s’éclate avec bonheur dans Amants un petit opuscule où sont détaillées les 741 pénétrations qu’elle a répertoriées jusqu’à présent. C’est d’une drôlerie, d’autant qu’elle est dotée d’un sacré don de lucidité. Vous reconnaîtrez sans doute certains des mâles et leurs fantasmes, pour beaucoup débridés.

Et la même dame Archet fait jouer de son instrument mais cette fois du côté lesbien avec Le carnet écarlate ou en sous-titre «Fragments érotiques lesbiens». Et que ce soit du vit ou de la chatte, qu’est-ce qu’elle sait apprécier les organes génitaux et leurs infinies ressources. Encore là c’est une réussite. […] Mallarmé ici à tort, la chair n’est pas triste.

Plus…

Fantasmagorique Anne Archet

Ce Carnet écarlate, dont le titre semble être un clin d’œil au chef d’œuvre anti-puritain La lettre écarlate, réussit le tour de force d’évoquer un sujet unique, celui de la sexualité saphique, tout en variant les techniques narratives utilisées afin d’éveiller, sans cesse, les sens et l’attention du lecteur. Jamais on ne s’ennuie en lisant ce recueil et on assiste au ressac sensuel des désirs et des illusions charriés par le sexe.

Dans le Carnet écarlate, Anne Archet se présente comme une professeure aux multiples conquêtes et aux désirs capricieux mais qui sait qui se cache vraiment derrière cette identité factice ? Est-ce un collectif de femmes qui rédige ces textes ou une auteure singulière qui ne veut pas se dévoiler publiquement ? Cette interrogation, sans réponse, participe à l’érotisme de cette lecture frappée du sceau de l’inconnu. Mais au fond, avons-nous réellement envie de savoir : imaginer, ne serait-ce pas le début du désir?

Lire sur Aphorismundi

Plus…

L’érotisme lesbien d’Anne Archet

Véritable poésie de la chair et hymne à l’érotisme féminin, Le carnet écarlate écrit par Anne Archet est un vrai bijou de 140 pages qui vous fera sourire, rire et à coup sûr, rougir. L’érotisme lesbien ici fragmenté en mini-vignettes arrivera même à ébranler les hétéros purs et durs.

Plus…

Anne Archet | les mots pour jouir

Anarchiste. Lesbienne. Pornographe. Cruciverbiste pas mal crue. Versificatrice de faits divers. Blogueuse de longue date. Sous le pseudonyme d’Anne Archet se cache l’un des mystères les plus persistants du web québécois.

Personne ne connaît l’identité réelle de cette plume prolifique qui sévit depuis plus de 10 ans sur l’internet, que ce soit par le blogue érotique archet.net (où chaque mois elle crée des grilles de mots croisés osés) ou le plus politique Blog flegmatique d’Anne Archet («Ni dieu, ni maître, ni petite culotte» est le sous-titre), flegmatique.net, ou enfin sur les réseaux sociaux, quand elle s’amuse à transformer les nouvelles les plus sordides en poèmes.

Plus…

Suggestion de lecture | Le carnet écarlate

«Pour lire de la très bonne littérature érotique québécoise, je vous suggère un petit carnet assez intéressant, Le carnet écarlate. Fragments érotiques lesbiens d’Anne Archet. […] Ce sont de petits aphorismes, c’est très court. Surtout des observations de ses maîtresses, de ses moments de sexe, d’amour, de plaisir. Elle est vraiment dans le regard, dans l’observation. Et c’est toujours fait avec beaucoup de finesse et d’esprit. Son écriture est particulièrement délicieuse, et c’est souvent très drôle.»

 

Plus…

Le sexe, du rétroéclairé au papier

Pour clore ce tour du chapeau sexy, la petite plaquette d’Anne Archet, pornographe tapie dans l’ombre qui sévit depuis dix ans sur la blogosphère, sert les microrécits de son Carnet écarlate. Fragments érotiques lesbiens comme des bonbons mélangés qu’il ne faut pas tout manger d’un trait.

Plus…