Une écrivaine «incendiaire»

Ce nouvel ouvrage revisite l’oeuvre immense de l’écrivaine féministe Nicole Brossard —poète, romancière, essayiste, prosatrice, conférencière, lectrice, auteure de théâtre— dont l’inventivité sait allier, transcender et régénérer ces genres divers. […]

Ce corpus décisif pour la modernité québécoise est revisité par des voix et approches diverses, qui vont du témoignage de l’amie écrivaine —Marie-Claire Blais— à l’étude académique par des spécialistes de l’écriture des femmes. Traversant «l’engagement féministe», «le rapport à l’espace [comme] lieu de sororité» et «la subversion des catégories génériques», toutes font ressortir l’habileté qu’on pourrait dire «incendiaire» de Nicole Brossard, telle que Louise Forsyth qualifie l’entrée de sa «forme ardente» lesbienne (le syntagme est de Brossard) sur la scène de l’écriture à compter de 1973. […]

Lire sur Lettres québécoises

Plus…