Recension | La pensée féministe noire

Quel magnifique et monumental ouvrage de la sociologue Patricia Hill Collins qui nous parvient 16 ans après sa première parution, en 1991, grâce à la traduction de Diane Lamoureux ! Ce livre offre un cours accéléré de sociologie et de méthodologie de recherche en sciences sociales tout en posant les fondations d’une nouvelle épistémologie. […]

Plus…

Noires de peau, noires de pensée

Sur le fil du rasoir, dans un monde en constant changement, l’essayiste poursuit l’objectif d’outiller ses soeurs noires, et ainsi de leur permettre de résister à la double tutelle, blanche et mâle. Davantage encore, de les encourager à le faire. Hill Collins soutient que la pensée féministe noire n’est pas un savoir naïf mais «s’est vu attribuer un tel statut par ceux qui contrôlent les procédures de validation du savoir». Dans cette perspective, elle défend avec vigueur l’hétérogénéité des intellectuelles noires composées aussi bien d’universitaires que de femmes issues d’un milieu populaire. […]

Lire sur Nuit blanche

Plus…

Le cœur d’une double discrimination

L’exposé repose aussi bien sur des études historiques et empiriques ainsi que sur des oeuvres littéraires et télévisuelles que sur des témoignages personnels provenant de travailleuses domestiques. Le savoir expérientiel est traité avec la même considération que le discours institutionnel, question de briser les hiérarchies qui nous coupent le plus souvent de la parole des Noires, infériorisées par la culture. Résonne ainsi un faisceau de voix qui toutes traduisent une conscience aiguë des enjeux de la double domination sexiste et raciale. […]

Plus…

Les MéconnuEs: Top 3 des livres féministes de 2016

Si on retrouve plusieurs grosses briques théoriques parmi les ouvrages féministes, il fait bon de se plonger dans la lecture d’un livre moins imposant regroupant des œuvres de fiction telles qu’Histoires mutines. Comme l’expliquent Marie-Ève Blais et Karine Rosso dans la préface, la littérature peut être un acte de résistance politique et un espace de liberté pour les femmes. C’est dans cette optique qu’elles ont réuni onze textes écrits par des auteures aux différents parcours et styles d’écriture.

Ouvrage phare du féminisme intersectionnel et de l’antiracisme, Black Feminist Thought de Patricia Hill Collins a enfin été traduit en français par Diane Lamoureux. Dans cet essai bien écrit et percutant, l’auteure montre comment les femmes noires subissent des « oppressions enchevêtrées », c’est-à-dire des discriminations liées au genre, à la race, à la classe sociale et à la nationalité.

Lire sur Les Méconnus

Plus…

La pensée féministe noire chez Remue-ménage

[…] La pensée féministe noire puise autant dans la littérature, les récits de vie, l’histoire militante, la philosophie sociale et politique, la sociologie critique que dans la culture populaire. Elle nous incite à penser non seulement les oppressions enchevêtrées, mais aussi les luttes passées et à venir. Ce livre donne accès à un savoir profondément ancré dans l’expérience irréductible des Africaines-Américaines; un savoir essentiel pour qui se préoccupe de justice sociale et pour un féminisme véritablement inclusif.

Lire sur Les ArtsZé

Plus…