La crise de la reproduction sociale

Entretiens avec Louise Toupin

— Mariarosa Dalla Costa et Silvia Federici

La crise de la reproduction sociale

Entretiens avec Louise Toupin

— Mariarosa Dalla Costa et Silvia Federici

Nées en Italie dans les années 1940, Silvia Federici et Mariarosa Dalla Costa sont des militantes pionnières et des intellectuelles féministes de premier plan. Dans ces entretiens avec Louise Toupin, elles reviennent sur le mouvement qu’elles ont cofondé en 1972, le Collectif féministe international, qui fut à l’origine d’une revendication radicale et controversée au sein du féminisme, celle de la rémunération du travail domestique. À partir de ce riche terreau, elles racontent comment s’est développée leur pensée au fil du temps, et formulent une critique intersectionnelle du capitalisme néolibéral, depuis la notion de crise de la reproduction sociale.

Louise Toupin est l’auteure de Le salaire au travail ménager: Chronique d’une lutte féministe internationale, 1972-1977. 

ISBN: 978-2-89091-705-7 2020 10 • 13 cm 88 pages En librairie

Mariarosa Dalla Costa

Née à Treviso (Italie) en 1943, Mariarosa Dalla Costa est une féministe autonomiste italienne et coauteure, avec Selma James, du classique Le pouvoir de la femme et la subversion de la communauté, texte à l’origine du débat sur le salaire au travail ménager. Elle a cofondé en 1972 le Collectif féministe international, avec Silvia Federici.

Silvia Federici

Silvia Federici est née en 1942 à Parme en Italie. Elle est auteure, conférencière et professeure émérite à l’Université Hofstra à New York. Avec Mariarosa Dalla Costa, elle a cofondé en 1972 le Collectif féministe international.

  • Entretien avec Mariarosa Dalla Costa
  • Entretien avec Silvia Federici
  • Notes