De l’invisible au visible

L'imaginaire de Jovette Marchessault

— sous la direction de Roseanna Dufault et Celita Lamar

couverture De l'invisibile au visible
24,95 $
partager

De l’invisible au visible

L'imaginaire de Jovette Marchessault

— sous la direction de Roseanna Dufault et Celita Lamar

Jovette Marchessault entre avec éclat sur la scène littéraire en 1975 avec la parution de son premier roman, Comme une enfant de la terre/I : le crachat solaire, qui reçoit le prix France-Québec. Malgré le succès qui suit, il n’existe à ce jour aucun livre consacré à l’oeuvre de cette auteure qui a contribué de façon si singulière à l’art, à la littérature et au théâtre québécois. Le présent ouvrage vise à combler cette lacune en présentant des études critiques qui éclairent l’essentiel de cette artiste exceptionnelle, de même qu’un ensemble de témoignages de complices du milieu artistique et littéraire, Marie-Claire Blais, Normaud Chaurette, Pol Pelletier, Sylvie Nicolas et Michelle Rossignol. De plus, Jovette Marchessault nous offre ici les premières pages d’un roman en préparation, L’Aqueduc des larmes.

 

De l’invisible au visible, c’est ainsi que Jovette Marchessault aborde le processus créateur, en s’inspirant d’un imaginaire personnel peuplé par des esprits de la nature et des personnages mythiques. L’ensemble de cet ouvrage collectif démontre à quel point elle a su réaliser son rêve de « rendre visible la culture des femmes ». À notre tour, comme le dit si bien Pol Pelletier : « Il est temps de lui rendre un hommage qui vient de la profondeur de l’identité qu’elle nous a révélée ».

ISBN: 978-2-89091-356-1 2012 15 • 23 cm 288 pages Disponible

Roseanna Dufault

Roseanna Dufault est professeure de français et directrice du Département de langues modernes à la Ohio Northern University où elle enseigne la littérature québécoise et francophone. Elle est l’auteure, entre autres, de Metaphors of Identity: The Treatment of Childhood in Selected Québécois Novel (1991) et de plusieurs articles sur la littérature québécoise. Elle a aussi dirigé et codirigé des ouvrages collectifs portant sur les écrivaines québécoises.

Celita Lamar

Celita Lamar est professeure émérite de français et de littératures françaises et francophones à l’Université de Miami à Coral Gables.

  • Le chemin où j’avance, Jovette Marchessault
  • Introduction, Roseanna Dufault
  • Jovette Marchessault : jalons d’un parcours exceptionnel, Celita Lamar
  • « Premier chant : le Nil bleu », extrait inédit du roman L’Aqueduc des larmes, à paraître, Jovette Marchessault
  • Retour à Comme une enfant de la terre (Livre I), Marie-Claire Blais
  • Ange de feu, Normand Chaurette
  • Jovette Marchessault visionnaire, Pol Pelletier
  • Elle voit le langage, Sylvie Nicolas
  • Entretien avec Michelle Rossignol, Celita Lamar
  • Jovette Marchessault ou la quête extatique de la nouvelle chamane féministe, Gloria Feman Orenstein
  • L’essentiel de Jovette Marchessault : Les Terribles Vivantes de Dorothy Todd Hénaut, Roseanna Dufault
  • Les romans La question des origines dans le triptyque autobiographique de Jovette Marchessault, Janine Ricouart
  • La maternité symbolique et la création littéraire dans l’univers au féminin de Jovette Marchessault, Taryn McQuain Bentaous
  • Passé recomposé, matriarcat jouissif et « filliation » chez Jovette Marchessault, S. Pascale Vergereau-Dewey
  • La lutte contre la normalisation : représentation de l’adolescence lesbienne chez Jovette Marchessault et Mireille Best, Stephanie Schechner
  • L’histoire des grands-mères : subjectivité, généalogie, et langue au féminin dans Comme une enfant de la terre de Jovette Marchessault et Pratham Pratisruti d’Ashapurna Devi, Mohar Chaudhuri
  • Le théâtre et les arts visuels Jovette Marchessault dramaturge : vers une théâtralité au féminin..., Louise H. Forsyth
  • En quête d’une plénitude qui fait le son, parler pour soi : La Saga des poules mouillées, Lucie Lequin
  • Espaces de rencontres autochtones au féminin dans le théâtre de Jovette Marchessault et d’Emmanuelle Roy, Celita Lama
  • L’inscription du visuel dans l’écriture : le « voyage magnifique » de Jovette Marchessault, Claudine Potvin
  • Conclusion Un sillon lumineux dans l’espace, Linda Gaboriau
  • Liste complète des oeuvres de Jovette Marchessault, Le Centre des auteurs dramatiques
  • Notes biographiques