Écorchées

— Sylvie Frigon

couverture Écorchées
16,95 $
partager

Écorchées

— Sylvie Frigon

La criminologue Sylvie Frigon a publié plusieurs essais sur l’univers carcéral au féminin. Elle se tourne cette fois vers la fiction, pour donner la parole à des femmes incarcérées, mais aussi, chose rare, aux intervenantes qui travaillent auprès d’elles. Autour de Juliette, Johanne et les autres, il y a les psychologues, les infirmières, et, surtout, les familles des détenues, leurs conjoints, leurs enfants. Grâce à sa profonde connaissance du milieu, Sylvie Frigon raconte, dans une écriture qui suggère plutôt qu’elle n’enferme, une réalité dont on parle peu. Un roman concis où, par delà les remparts, surgissent les voix de celles qu’on croit souvent perdues.

«Écorchées. Le mot est terrible par sa justesse. Tout comme le roman de Sylvie Frigon qui peint le portrait de ces femmes qui vivent derrière les murs d’une prison. […] Écorchées doit nous pousser à nous interroger sur notre société, le rôle qu’on peut y jouer pour éviter tous ces gâchis, toutes ces larmes, ces sanglots étouffés dans trop de cellules.»
Chrystine Brouillet, extrait de la préface

ISBN: 978-2-89091-253-3 2006 13 • 21 cm 94 pages En librairie

Sylvie Frigon

Sylvie Frigon est professeure titulaire au département de criminologie de l’Université d’Ottawa. Elle est notamment l’auteure de L’homicide conjugal au féminin : d’hier à aujourd’hui (Remue-ménage, 2003) et du roman Écorchées (Remue-ménage, 2006). Elle a écrit sur le corps, la santé mentale et l’incarcération, ainsi que sur l’emploi et la réinsertion sociale. Elle propose des ateliers de théâtre en prison et a récemment publié un roman jeunesse, Ariane et son secret (Remue-ménage, 2010), qui évoque la réalité des enfants dont la mère est en prison.