Les femmes entre la ville et la cité

Actes du 4e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie plurielle

— sous la direction de Marie-Blanche Tahon et Céline Widmer

couverture Femmes entre la ville
22,95 $
partager

Les femmes entre la ville et la cité

Actes du 4e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie plurielle

— sous la direction de Marie-Blanche Tahon et Céline Widmer

L’espace public, lieu de passage et d’échanges, ouvert à tous, est abordé dans ce recueil dans le but de susciter le développement de recherches et d’analyses qui croiseront une approche liée à la conquête des droits politiques par les femmes – la cité – et une approche qui mesure les conséquences du fait que, désormais, la moitié de la population mondiale, elle-même composée de 50 % de femmes, réside en ville. Le texte de Monique Haicault, pionnière de l’examen des rapports sociaux de sexe à la fin des années 1970, fournit ici encore une amorce à poursuivre. Ce recueil est à l’image de la francophonie plurielle sans limites: il nous transporte à Liège, à Marseille, à Montréal, à Rabat, à Rennes, à Paris; en Belgique, en France, en Mongolie, dans l’Union européenne. Et aussi au Québec.

Textes de Sylvie Celérier, Annie Cornet et Isabelle Cecchini, Sandrine Dauphin, Catherine Sophie Dimitroulias, Louise Forsyth, Ana Jarry-Omarova, Monique Haicault, Diane Lamoureux, Anne Latendresse, Chantal Maillé, Safaa Monquid, Réjane Sénac-Slawinski et Marie-Blanche Tahon.

ISBN: 978-2-89091-266-3 2007 15 • 23 cm 230 pages Disponible

Marie-Blanche Tahon

Marie-Blanche Tahon est professeure au département de sociologie et d’anthropologie à l’Université d’Ottawa. Ses champs de recherche articulent la politique, la famille et les rapports de sexe. Elle était responsable de l’organisation du 4e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie plurielle.

Céline Widmer

Céline Widmer détient un baccalauréat en histoire et une maîtrise en sciences de l’information. Elle a coordonné plusieurs colloques nationaux et internationaux, dont le 4e Congrès des recherches féministes dans la francophonie plurielle.

  • Introduction Marie-Blanche Tahon
  • Les femmes, le droit à l’espace et à la politique urbaine. Une approche par l’image de trois villes : Rennes, Marseille, Liège, Monique Haicault
  • La cité et les urbaines radicales dans l’œuvre de Nicole Brossard : entrée au féminin dans la ville contemporaine, Louise Forsyth
  • Invisible pauvreté des femmes, Sylvie Célérier
  • Les femmes marocaines et les loisirs : le cas de la ville de Rabat Safaa Monqid
  • La ville : un espace investi par les femmes et les groupes de femmes ? Anne Latendresse
  • Approche sexuée des budgets : présentation d’un projet réalisé au niveau fédéral pour le gouvernement belge, Annie Cornet et Isabelle Cecchini
  • L’égalité de genre, une valeur constitutionnelle de l’Union européenne : luttes féministes pour une «évidence», Catherine Sophie Dimitroulias
  • Le mouvement pour l’égalité politique des femmes au Québec, Diane Lamoureux
  • Des vertus du débat sur la parité pour questionner les paradoxes de la «démocratie à la française», Réjane Sénac-Slawinski
  • Deux conditions pour penser la parité politique comme mesure universaliste, Marie-Blanche Tahon
  • Une association à la croisée de différents espaces : le cas de CEDAW Watch en Mongolie, Anna Jarry-Omarova
  • État-providence et représentation politique des femmes, Sandrine Dauphin
  • Autour des a priori de la littérature francophone sur femmes et politique, Chantal Maillé
  • Notes biographiques