Les limites de l’identité sexuelle

— sous la direction de Diane Lamoureux

19,95 $
partager

Les limites de l’identité sexuelle

— sous la direction de Diane Lamoureux

Les études de Michel Foucault sur la sexualité et son histoire, de même que les premiers travaux de Judith Butler sur la fluidité des postures de genre, ont contribué à l’émergence de la pensée queer, qui récuse le fixisme identitaire sans pour autant rejeter la notion d’identité. Ce courant de pensée a eu des répercussions tant dans le domaine des études féministes que dans celui des études LGBT ou encore des études sur les sexualités qui s’intéressent aux marges de la société hétérosexiste.

Au-delà des oppositions binaires du masculin et du féminin ou de l’hétérosexualité et de l’homosexualité, il y a toujours un indécidable, qui résiste à la bipartition, une zone de flou, d’hybride et de poreux. C’est cet indécidable qui force la réflexion, non pas pour le faire entrer dans une catégorie d’opposition binaire, mais pour faire rebondir la pensée.

Des textes de Carmen Gill, Ross Higgins, Diane Lamoureux, Marie-José Nadal, Tania Navarro Swain, Paul-André Perron, Robert Schwartzwald et Colette St-Hilaire.

ISBN: 978-2-89091-165-9 1998 15 • 23 cm 198 pages Disponible

Diane Lamoureux

Diane Lamoureux est professeure de philosophie politique à l’Université Laval. Ses travaux actuels portent sur l’impact conjugué du néolibéralisme et du néoconservatisme. Les possibles du féminisme: agir sans «nous» est son cinquième livre publié aux Éditions du remue-ménage. Elle a récemment fait paraître Le trésor perdu de la politique (Écosociété, 2013) ainsi que Pensées rebelles: autour de Rosa Luxemburg, Hannah Arendt et Françoise Collin (2010). Elle a également codirigé avec Francis Dupuis-Déri l’ouvrage Les antiféminismes: analyse d’un discours réactionnaire (2015).

 

  • Introduction, Diane Lamoureux
  • Les coopératives féminines de production au Yucatan : la recherche d’une identité sexuelle signifiante, Marie-José Nadal
  • Construction identitaire à travers le célibat volontaire féminin, Carmen Gil
  • Crise et mutation du dispositif de la différence des sexes : regard sociologique sur l’éclatement de la catégorie sexe, Colette St-Hilaire
  • Agir sans «nous», Diane Lamoureux
  • Identités construites, communautés essentielles. De la libération gaie à la théorie queer, Ross Higgins
  • Au-delà du binaire : les queers et l’éclatement du genre, Tania Navarro Swain
  • Le «je» et le «nous». Heurs et malheurs du concept d’identité, Paul-André Perron
  • Y’a-t-il un sujet-nation queer ? Apories d’un débat actuel, Robert Schwartzwald
  • Bibliographie
  • Notes biographiques