Martine Delvaux : le monde entier est un boys club

Crédit : Hugo-Sébastien Aubert

[Nathalie Collard] Longtemps, les femmes ont voulu faire partie du boys club, ou tout au moins reproduire cette structure. C’est une erreur, selon vous ?

[Martine Delvaux] On continue à dire aux femmes qui veulent le pouvoir : « Prends-la, ta place. Fais comme nous. » Je ne pense pas que « faire comme eux » soit la solution. Je ne sais pas ce qu’il faut faire, mais peut-être que la première chose serait de ne pas regarder vers eux et de nous regarder, nous ? En nous disant qu’on veut imaginer autre chose. Il faut arrêter de penser que le boys club est LE modèle. On a payé assez cher.

Lire sur La Presse