Stage en édition au Remue-ménage : Coordination de l’Agenda des femmes 2020

Poste d’éditrice stagiaire

Coordination de L’Agenda des femmes 2020

Maison d’édition indépendante, Remue-ménage publie de la littérature féministe – essai, fiction et jeunesse – depuis 1976. Dès ses débuts, la maison fait paraître une fois par année L’Agenda des femmes, publication indispensable pour être au fait des enjeux féministes contemporains. Chaque Agenda explore une thématique différente par l’entremise de 12 voix, connues ou inconnues. Ces dernières années, nous avons abordé la question de la violence conjugale, l’érotisme, l’humour, les savoir-faire et l’écriture de fiction, toujours depuis une perspective féministe.

L’édition 2020 de L’Agenda des femmes portera sur la parité culturelle au Québec. L’éditrice stagiaire aura comme mandat d’explorer ce sujet à travers une variété de disciplines artistiques: musique, livre, théâtre, cinéma, musée, arts numériques, arts visuels, danse, etc. D’avril à juillet, elle devra essentiellement réunir 12 courts textes, en assurer le suivi éditorial, rédiger un texte de présentation, commander des illustrations et participer à l’élaboration de la couverture. En collaboration avec la directrice littéraire ainsi qu’avec la directrice artistique des Éditions du remue-ménage, la chargée de projet sera responsable de la coordination de l’Agenda des femmes 2020 dont la parution est prévue en septembre 2019.

Compétences recherchées

  • Organisation et autonomie
  • Créativité, rigueur et polyvalence
  • Grande culture générale et artistique
  • Fort intérêt pour les enjeux féministes
  • Connaissance des milieux artistiques, culturels et médiatiques
  • Excellent niveau de français écrit et parlé
  • Excellentes aptitudes de rédaction
  • Maîtrise de la Suite Office
  • Expérience en édition ou dans les médias imprimés : un atout

*Les candidates doivent être admissibles à la subvention salariale d’Emploi-Québec.

Entrée en poste : avril 2019

À compétences égales, la candidature d’une personne racisée, autochtone ou en situation de handicap sera favorisée.

Pour toutes questions, nous écrire à [email protected].

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 27 mars à minuit.

Plus…

Travailleuses de tous les invisibles, deboutte!

Offrant plusieurs témoignages des collaboratrices elles-mêmes ou d’entrevues rapportées à la première personne par les chercheuses, Travail invisible cerne l’enjeu de manière concrète. On y aborde le travail du sexe, le travail des proches aidantes, le travail des ménagères, le travail des étudiantes, celui des aides domestiques venues d’ailleurs, l’accès difficile au travail pour les femmes issues de l’immigration, le travail reproductif, la charge mentale (concept popularisé par la bédéiste française Emma) et le repli domestique des femmes autochtones causé par la colonisation. […]

Lire sur Le Mouton noir

Plus…

Francis Dupuis-Déri, le chercheur qui démonte la «crise de la masculinité»

Francis Dupuis-Déri, professeur en science politique et affilié à l’Institut de recherche et d’études féministes à l’Université du Québec à Montréal, s’est plongé pendant des années dans leurs écrits, qui racontent toujours peu ou prou la même chose: la société se féminise et les hommes seraient en perdition (les pauvres). Mais comme il le dit lui-même, si les hommes se sentent persécutés, que penser du parcours chaotique que traversent les femmes depuis des milliers d’années? Nous l’avons rencontré. […]

Lire sur Terrafemina

Plus…