Tasse-toi matante

[…] Trouvé plusieurs paragraphes sur l’âgisme dans le dernier essai, Le boys club, de Martine Delvaux, la féministe dont on parle le plus depuis deux semaines. « Arrêtés dans une jeunesse éternelle, les boys ne vieillissent jamais, l’apparition de cheveux blancs et de rides étant socialement valorisée, contrairement au sort fait aux femmes qui avancent en âge. […] Les hommes sont non seulement partout, mais ils sont éternels, du moins ceux qui sont en position de pouvoir. » Un livre brillamment rédigé, fort bien documenté sur tous les aspects des boys clubs, dont on ressort un tantinet ou très indigné(e)s. Et j’adore cette phrase : « Donald Trump est à lui seul un boys club. »

Lire sur Le Devoir

Plus…

Remue-ménage au Salon du livre de Rimouski

Passez nous voir au stand 89!

Vendredi

15h-16h : Signatures avec Rosa Pires pour Ne sommes-nous pas Québécoises?

16h-17h : Prescriptions littéraires avec Marie-Claude St-Laurent (stand 98 – l’Association des libraires du Québec)

17h-18h : Table ronde « Écrire l’autre à l’heure de la critique de l’appropriation culturelle » avec Marie-Claude St-Laurent (salle Blais-Léonard)

17h-20h : Rosa Pires – activité L’Arbre à Palabres (salle Langevin)

18h-19h : Table ronde «La relation au corps – Regard de la société sur le corps» avec Sophie de Cordes (Mezzanine Hydro-Québec)

19h-20h : Signatures avec Sophie de Cordes et Stéphanie Bernier-Monzon pour Corps accord: Guide de sexualité positive

Samedi

10h-11h : Signatures avec Sophie de Cordes et Stéphanie Bernier-Monzon pour Corps accord: Guide de sexualité positive

10h-11h : Prescriptions littéraires avec Rosa Pires (stand 98 – l’Association des libraires du Québec)

11h-11h30 : Signatures avec Rosa Pires pour Ne sommes-nous pas Québécoises?

11h30-12h30 : «Grandes entrevues» avec Rosa Pires, animée par Julie Proulx (salle Blais-Léonard)

14h-15h : Signatures avec Rosa Pires pour Ne sommes-nous pas Québécoises?

16h-17h : Signatures avec Marie-Claude St-Laurent et Marie-Claude Garneau pour La Nef, collection de théâtre féministe

17h45 : Marie-Claude St-Laurent – activité Livres comme l’air (Mezzanine Hydro-Québec)

Dimanche

13h-14h : Signatures Marie-Claude St-Laurent et Marie-Claude Garneau pour La Nef, collection de théâtre féministe

14h15-14h45 : Rencontre avec La Nef (Mezzanine Hydro-Québec)

15h-16h : Signatures avec Marie-Claude St-Laurent et Marie-Claude Garneau pour La Nef, collection de théâtre féministe

Voir la programmation complète du SLR

Plus…

Ma-Nee Chacaby : de survivante à guérisseuse

[…] Malgré la dureté de plusieurs chapitres où l’autrice décrit toute la violence et les abus qu’elle a subis, son livre reste une ode à l’espoir. Par sa résilience et son courage, Ma-Nee s’attaque à la fatalité et rompt le cycle des traumas intergénérationnels qui ont accompagné toute sa lignée. Elle nous offre ainsi un récit inestimable, car d’une grande rareté, qu’elle a écrit grâce à l’aide de son amie de longue date, Mary Louisa Plummer.

Ma-Nee Chacaby et Mary Louisa Plummer ont d’ailleurs remporté pour cet ouvrage le prix Alison Prentice, qui récompense le meilleur livre en histoire des femmes ontariennes, pour l’année 2017.

Lire sur À bâbord!

Voir le sommaire du numéro 81

Plus…

Les cis clubs existent aussi

Après l’entrevue de Martine Delvaux à Tout le monde en parle lors de l’épisode du 20 octobre dernier, on a beaucoup parlé des boys clubs.

Pour le rappel, dans son livre, Martine Delvaux décrit le boys club comme « cet univers clos réservé aux hommes [où] le pouvoir se relaie et se perpétue à la façon d’une chorégraphie mortifère. » Elle explique aussi que le boys club influence encore notre société:  « Le boys club n’est pas une institution du passé. Il est bien vivant, tentaculaire: État, Église, armée, université, fraternités, firmes… et la liste s’allonge. » […]

Lire sur Ton petit look

Plus…

Discussion sur les menstruations avec trois ados

Discussion avec trois jeunes de 14 ans sur l’indispensable LES RÈGLES… QUELLE AVENTURE! à « Du côté de chez Catherine » hier! 😮

Qu’en ont-ils pensé?

Laura: «Je l’ai trouvé très très complet… Je le recommanderais à tout le monde!»
Salma: «Je le recommanderais encore plus aux garçons, puisque c’est un sujet qui leur est totalement inconnu et les connaissances sont à la base de tout savoir!»
Xavier: «C’est un livre que je trouve assez mature et humoristique. Mes amis trouvaient étonnant que j’aille parler de menstruations à la radio.»

Écouter sur ICI Radio-Canada Première

Plus…

«Le Boys Club» de Martine Delvaux: l’entre-soi au masculin

[TV5MONDE] Est-ce que vous croyez à une prochaine génération d’hommes plus ouverts, plus féministes?

[Martine Delvaux] Bin oui, j’y crois. Je suis optimiste et je la vois déjà. J’ai reçu énormément de messages de gens qui me remercient d’avoir écrit ce livre et parmi eux énormément d’hommes jeunes et moins jeunes.

Écouter sur TV5MONDE

Plus…