« Perdre haleine », d’Anne Archet : gloire à la masturbation féminine

Caroline Allard, responsable du segment « Erotissimo », nous fait découvrir un livre qui se lit d’une main : Perdre haleine, d’Anne Archet. L’autrice anarchiste de Carnet écarlate et d’Amants revient en force avec un troisième roman, qui est une véritable ode à la masturbation féminine. « C’est fantastique, […] il y en a pour tous les goûts » […].

Écouter sur Radio-Canada.