Recension de Télévision queer : «au-delà des postures moralisatrices»

Joyce Cimper se penche sur «Télévision queer» dans le dernier numéro du magazine Spirale consacré aux fictions télévisuelles québécoises.

«Allant au-delà des postures moralisatrices qui se préoccupent essentiellement d’établir si les représentations des personnages LGBTQ+ sont bonnes ou mauvaises, Télévision queer s’attèle à déterminer « si ces représentations […] encourage[nt] une résistance à la normalisation » ou si elles perpétuent des systèmes de pensée oppressifs.»

Joyce Cimper, Télévision queer: l’anticonformisme au petit écran, Magazine Spirale Hiver 2024 (285), 76-79

Plus…

Florence-Agathe Dubé-Moreau discute de son livre «Hors Jeu» à l’antenne de CIBL

Florence-Agathe Dubé-Moreau discute de son livre «Hors Jeu: Chronique culturelle et féministe sur l’industrie du sport professionnel» avec Charline Caro aux Aurores Montréal sur les ondes de CIBL.
«[…]on a affaire à un 𝑏𝑜𝑦𝑠 𝑐𝑙𝑢𝑏 qui est tellement tissé serré et puissant économiquement, qu’il a ce privilège de ne pas se mettre à jour aussi rapidement que le reste de la société[…]»
Plus…

À écouter | Un long entretien au sujet du livre «Les hommes et le féminisme»

Francis Dupuis Déri s’entretien longuement à propos de son plus récent livre «Les hommes et le féminisme: Faux amis, poseurs ou alliés» au micro de Louisa Amara :« la question n’est pas de repérer ceux qui sont problématiques, puisque mon point de vue de départ, c’est qu’on est tous problématiques à un moment ou à un autre »

Plus…

Changer le monde… dans son quartier

Le parcours militant et intellectuel d’Anna Kruzynski dans Le Devoir, autour de la parution de Quartier en lutte. Récits féministes et libertaires : « On va se battre contre le capitalisme, ça ressemble à une grosse machine hégémonique, un monstre. Puis on se demande comment faire. Mais là, on décortique l’économie, on parle du travail, des organisations, de la propriété des communs, sur la façon dont on peut agir sur chacun de ces piliers-là, dans nos communautés, dans nos familles et même dans notre vie personnelle. Et là, on voit qu’on a une prise ». À lire ici.
Plus…

Balado Juste entre toi et moi | Caroline Dawson rencontre Dominic Tardif

« Pourquoi a-t-elle souhaité qu’on se rencontre, même si cette journée n’est pas sa meilleure ? « Parce que ça ne va pas si mal que ça, explique-t-elle, et que j’ai toujours trouvé que si j’annule tous mes trucs parce que j’ai mal, ça fait en sorte que je ne vis plus ma vie, que je suis recluse dans la sphère domestique, et ça, ça me fait capoter. » » [suite]

Plus…

Entre les murs, des voix : garder ses libertés à l’université

En une du Devoir, un superbe entretien entre Gabrielle Giasson-Dulude et Catherine Lalonde, à lire ici : « Du point de vue de l’écriture, j’ai envie de mettre des idées en mouvement. Je cherche de l’espace, des mouvements ; et que ce que j’ai pris ailleurs soit relayé, tous ces livres que je cite. Si j’écris, c’est que je participe, je veux participer à ce système de relais.»

Plus…