Des étoiles imparfaites

«Les étoiles féminines pop difficiles à aimer ont toujours eu une place dans l’univers culturel de Sandrine Galand. Parmi elles, Mae West, Miley Cyrus, Britney Spears et plusieurs célébrités dont le féminisme est souvent taxé d’opportunisme, comme Beyoncé. Dans un premier essai intitulé Le féminisme pop : la défaillance de nos étoiles, elle explore les forces et les défaillances de ces vedettes qui l’ont tantôt séduite, tantôt déçue.» Valérie Simard, LA PRESSE. Pour lire l’article. 

Plus…

Légitime, le féminisme pop?

« Le féminisme a le vent dans les voiles. Beyoncé et Lady Gaga s’en réclament, et gagnent à le faire. Les livres féministes se retrouvent en haut des palmarès de vente. Et des entreprises traditionnellement masculines l’utilisent pour augmenter leurs parts de marché ou attirer la main-d’oeuvre. En 2021, le féminisme est profitable. Belle démocratisation ou simple récupération ? » Annabelle Caillou a lu FÉMINISME POP : LA DÉFAILLANCE DE NOS ÉTOILES de Sandrine Galand. Pour lire l’article. 

Plus…