Portraits de femmes

Ce qui est original, c’est l’approche empathique – et sympathique du coup – à l’endroit de son sujet, la familiarité dont elle témoigne qui nous rapproche de personnes éloignées qui, comme par magie, nous deviennent très proches à défaut d’être tout à fait contemporaines. Ce n’est pas un mince mérite. […]

Lire sur À bâbord!

Plus…

Promeneuse qui avez du chien

La promeneuse sur Mars de la chanson d’Offenbach avait un chien. Valérie Lefebvre-Faucher, elle, a beaucoup de flair. « Je suis toujours étonnée de croiser ceux qui ne marchent que sur les grands boulevards », écrit-elle dans Promenade sur Marx (Éditions du remue-ménage), vivifiant éloge des femmes que l’on rencontre lorsque l’on emprunte les ruelles de l’histoire de la pensée. Des femmes comme Jenny, Jennychen, Laura ou Eleanor Marx, épouse et filles d’un certain Karl, ayant toutes contribué à son œuvre, malgré ce que la postérité en a (pas) retenu.

Lire sur Le Devoir

Plus…