Célébrer la sororité avec la pièce S’enjailler

Dans le D Magazine, on présente un  panorama de la toute première pièce de Stephie Mazunya, S’enjailler, dont le texte est publié dans la collection La Nef.

«L’un des éléments que Stephie Mazunya n’a pas eus à expliquer à ses co-interprètes, qui l’ont tout de suite comprise, c’est la langue. La pièce, publiée aux Éditions du remue-ménage, fait vivre un français coloré de termes créoles, arabes, anglais ou kirundis.»

Plus…

Vous aussi, tombez en amour avec Stephie Mazunya, autrice de S’enjailler

Écoutez Stephie Mazunya, autrice de S’enjailler, parler de sa démarche artistique  à l’occasion d’un «tinder littéraire» avec l’auteur Mani Souleymanlou au micro de l’émission culturelle Il restera toujours la culture.

La pièce S’enjailler est le petit dernier de la collection La Nef et paraîtra le 16 avril.

Stephie Mazunya confie ne pas avoir invité sa famille à assister à sa première création qui sera à l’affiche au Centre du théâtre d’ajourd’hui du 15 avril au 11 mai. Ça pique notre curiosité, pas vous?!

«En écrivant S’enjailler j’essayais d’aller le plus loin possible en ne parlant pas de mon histoire personnelle. Dans ma pièce, je parle de quatre femmes noires, mais j’ai un peu peur de me retrouver catégorisée là-dedans, après, je vais peut-être vouloir parler d’autres choses qui ne soient pas à propos de ma couleur de peau ou mes origines.»

 

Plus…