Sur les bûchers du capitalisme : Silvia Federici (Une guerre mondiale contre les femmes. Des chasses aux sorcières au féminicide)

  • Cet article fait suite à la parution du même titre en France, aux Éditions La Fabrique.

[…] Les femmes, encore et toujours, font face. Mais ce n’est pas suffisant. Silvia Federici exhorte les féministes, particulièrement celles du Nord, à se mobiliser contre ces nouvelles chasses aux sorcières et contre les institutions qui ont rendu et rendent encore possibles ce déchainement de violences : les gouvernements nationaux, les agences de développement, les banques et institutions financières internationales (FMI, Banque Mondiale) et toutes les grandes puissances occidentales qui les soutiennent.

Lire sur Diacritik

Plus…