L'Agenda des femmes 2022

Soignantes à boutte : Pour une nouvelle politique du soin

Illustrations de Maia Faddoul

— sous la direction de Clara Lamy

14,95 $
Ajouter au panier
partager

L'Agenda des femmes 2022

Soignantes à boutte : Pour une nouvelle politique du soin

Illustrations de Maia Faddoul

— sous la direction de Clara Lamy

La pandémie mondiale de covid-19 a mis en relief le rôle central des métiers du soin dans l’organisation de nos sociétés. Au-delà des applaudissements et des références aux « anges gardiens », qu’en est-il des revendications de ces travailleuses qui prodiguent, chaque jour, des soins aux personnes malades, blessées, handicapées, fragiles ? À quelle vision du soin aspirent-elles ?

Le désastre écologique en cours laisse présager la multiplication des crises sanitaires telles que celle que nous traversons. Jusqu’à maintenant, nos dirigeants ont montré leur incapacité à y répondre sans creuser les inégalités socioéconomiques et épuiser les travailleuses. Comment, alors, s’organiser pour bâtir des systèmes de santé résilients, fondés sur le respect et la valorisation des travailleuses ? Qu’elles soient infirmières, sages femmes, herboristes ou médecins ; qu’elles réfléchissent aux conséquences du néolibéralisme sur la santé des populations, les autrices de cet agenda ouvrent des pistes pour changer de cap. Ces voix s’énoncent à partir du Québec, du nord de l’Ontario, d’Haïti, du Sénégal, de la France, de la Belgique et du Chiapas. Solidaires, elles militent pour une reconnaissance des savoirs et de l’expertise de toutes les soignantes.

Avec des textes de Nesrine Bessaïh, Stephanie Bumba, Eve-Lyne Clusiault*, Cihan G., Olivia Guistinati, Faïza H., Naïma Hamrouni, Gracia Kasoki Katahwa, Sophie Mederi, Lucía Pérez Santiz, Tania Pierre Charles, Aïssatou Sidibé et Isabelle Wallace

*Eve-Lyne Clusiault a travaillé pendant 10 ans comme infirmière —et non comme IPSPL — avec les populations du Nunavik, de la Baie James et du Chiapas au Mexique.

Clara Lamy

Clara Lamy étudie la littérature à l’UQAM et dirige L’Agenda des femmes pour une seconde fois cette année. Elle a publié ses poèmes dans la revue Estuaire et réalise des courts métrages documentaires.