Recension de Sans voix | « les sources de la colère pouvant mener à la radicalisation »

Dans le plus récent numéro de À bâbord (dont la couverture a par ailleurs été illustrée par Anne Archet), on se penche sur le livre Sans voix: carnets de recherche sur la radicalisation et l’islamophobie.

Dans un contexte politique et médiatique de plus en plus polarisé, «ces carnets permettent la rencontre et favorisent le regard critique et la compréhension.»