Entre les murs, des voix : garder ses libertés à l’université

En une du Devoir, un superbe entretien entre Gabrielle Giasson-Dulude et Catherine Lalonde, à lire ici : « Du point de vue de l’écriture, j’ai envie de mettre des idées en mouvement. Je cherche de l’espace, des mouvements ; et que ce que j’ai pris ailleurs soit relayé, tous ces livres que je cite. Si j’écris, c’est que je participe, je veux participer à ce système de relais.»